Choisir une banque éthique et éco-responsable

L’intégralité de votre argent est utilisée par votre banque pour des investissements. Malheureusement, les projets les plus lucratifs sont la plupart du temps très peu recommandables.

Jusqu’à présent, on ne se posait pas trop la question de la finalité de l’utilisation de notre argent. Mais les temps ont bien changé, fort heureusement !

Aujourd’hui, de nombreux medias mettent à jour les investissements honteux de certaines banques :

En règle générale, les banques conventionnelles investissent massivement dans les énergies fossiles ; les 33 principales banques mondiales ont accordé 1 688 milliards d’euros de financement aux énergies fossiles depuis la COP21.

Désastre écologique, sans aucun doute ! La BNP, Crédit Agricole et Société Générale génèrent, au travers de leurs financements, chacune plus de CO² que 70 millions de français. (source amis de la Terre)

Désastre social : Les banques françaises sont bien souvent complices de violation des droits humains, comme le soutien financier au projet de pipeline Dakota Access ! (source Mr mondialisation)

Quelle banque choisir ?

Changer de banque pour choisir un banque éthique, éco-responsable, avec de vraies valeurs environnementales et humaines !

Une banque éthique, c’est une banque qui ne finance pas les projets destructeurs de notre environnement et de l’humain mais qui, au contraire, réinvestit notre argent dans des entreprises éco-responsables, des associations environnementales, des porteurs de projet qui ont du sens. Une banque éthique est une banque qui a pour but de promouvoir l’inclusion sociale, le développement durable, de l’économie sociale et de l’entrepreneuriat social.

D’après les derniers classements, trois banques paradent en tête :

LA NEF et le Crédit coopératif, banques coopératives par excellence !

  • la NEF : l’une des plus éthique dans ses pratiques. Non seulement elle ne soutient ni les énergies fossiles ou nucléaires, ni les agro-carburants, mais elle travaille également en parfaite transparence vis à vis de ses clients en publiant chaque année un rapport précis de ses activités. Elle vous propose 2 types d’épargne : un livret NEF ou un compte à terme. En revanche, n’ayant pas les agréments suffisants, la NEF ne vous permet pas de souscrire un compte courant. C’est aussi un bon moyen de ne pas mettre tout ses œufs dans le même panier ! La NEF est également un organisme de prêt pour particuliers, c’est d’ailleurs la seule qui publie chaque année, et ce depuis le début de sa création, la liste intégrale des prêts accordés. Un pas de plus vers la transparence !

Site internet :La Nef, en chemin vers la banque éthique

  • Le Crédit Coopératif : Assez similaire à la NEF dans ses pratiques quoique un peu moins transparent, il a le gros avantage d’être une banque à part entière. En effet, vous avez la possibilité de souscrire en plus de vos comptes épargne, un compte courant qui fonctionne de la même manière qu’une banque ordinaire: carte bleue et chéquier, gestion des comptes en ligne, virements et prélèvements , etc… Un énorme avantage lorsqu’on veut changer de banque ! Le Crédit Coopératif propose également une large gamme de produits d’épargne, là aussi très proche de ce que l’on peut trouver dans les autres banques: livret A, LDD, livret jeune…

Site internet : Institutionnel (credit-cooperatif.coop)

Lorsque vous souscrivez un compte épargne à la NEF ou au Crédit Coopératif, vous choisissez précisément où sera investi votre argent parmi une liste préétablie. Vous pouvez aller encore plus loin dans votre démarche en cédant une partie ou la totalité de vos intérêts à des associations ou projets qui vous tiennent à cœur.

En troisième position, une banque plus standard !

  • La Banque Postale : Filiale de La Poste, cette banque a été créée en 2006. Elle propose des comptes courants et services bancaires classiques, une démarche de « neutralité carbone » depuis 2018 et propose un livret de développement durable et solidaire (LDDS). En revanche, il y a un manque cruel de transparence et de traçabilité des investissements. La Banque postale, par devoir d’exemplarité, semble vouloir s’intéresser au changement et à la préservation de notre environnement au travers de quelques projets environnementaux. On peut dire que c’est “la moins pire” des banques classiques !

Site internet : La Banque Postale – Banque et Assurance en ligne – La Banque Postale

Mon expérience personnelle :

Il n’est vraiment pas facile de changer de banque; il s’agit de notre épargne, l’angoisse de tout perdre est toujours présente !

Pour ma part, il y a quelque temps j’ai décidé de retirer l’intégralité de mes comptes de la BNP, chez qui j’étais depuis presque toujours, pour les placer au Crédit Coopératif. Le choix a été assez vite pris, car mon hésitation se portait uniquement entre LA NEF et le Crédit coopératif. Par simplicité de gestion des comptes, nous avons opté pour le crédit coopératif. Nous ne voulions pas changer nos habitudes de gestion : pouvoir intervenir sur nos comptes par internet et avoir le compte courant dans la même banque étaient une obligation.

Finalement changer de banque aujourd’hui n’est pas si compliqué !

Le 1er rdv passé et les documents officiels transmis, le crédit coopératif vous ouvre vos comptes. Reste à vous ensuite de transférer votre argent de votre ancienne banque vers la nouvelle, par chèque ou virement. La nouvelle banque vous fait signer un document de mobilité afin qu’elle puisse transmettre votre nouveau rib à tous les organismes officiels pour le changement des prélèvements et virements (sécurité sociale, CAF, impôts, etc…). Vous n’avez rien à faire !

Un petit RDV avec la BNP pour clôturer les comptes. Là aussi plus simple que ça n’y parait ! C’est bizarre mais j’étais presque gênée de leur enlever tous mes comptes !

🤣🤣🤣 Suis-je bête, une grosse épargnante comme moi, ils n’en avaient vraiment rien à faire !

J’attendais avec impatience la fatale question de la banquière : “pourquoi vous nous quittez”. J’avais préparé tout mon speech à l’avance, car je me suis dit que c’était vraiment le seul moment où j’allais pouvoir exprimer mes convictions et leur faire comprendre que c’était très important.

Quelle ne fut pas ma surprise lorsque ma banquière m’a dit avec beaucoup d’envie et d’empathie : ” vous avez bien raison, aujourd’hui, il faut que les choses changent” . Comme on dit “elle m’a coupé la chique” ! Un peu déçue de n’avoir personne à convaincre 😉 mais tellement contente, car je me dis que rien n’est perdu, tout reste à construire ensemble !

Points positifs du changement de banque :

  • facilité de changement
  • site internet et gestion en ligne identique aux autres banques
  • Large choix d’épargne
  • frais bancaires identiques voire moins chers
  • le choix du placement de votre épargne : ce n’est pas un choix qu’on prend à la légère. On se met autour d’une table et on discute en famille de là où on veut que notre argent soit investi. Nous avons ouvert un livret jeune pour chacun de nos enfants. Après leur avoir expliqué ce qu’étaient les intérêts de banque, nous leur avons proposé de ne pas les accepter et à la place de les investir dans une association de leur choix. Ils ont été tout à fait réceptifs et très contents d’aider à la préservation de l’environnement. Ils se sont sentis personnellement impliqués , c’était vraiment top ! L’un a choisit la WWF et l’autre la préservation des océans. Un peu d’altruisme ne fait pas de mal dans ce bas-monde !

Points négatifs :

Lorsqu’on a l’habitude d’une grande banque, on a souvent tout et tout de suite ; il y a toujours un guichet près de chez nous et des horaires très étendus. Fatalement, ce n’est pas le cas des plus petites banques .

Donc 2 points négatifs :

  • on ne trouve pas un crédit coopératif de partout donc c’est souvent loin de son domicile. Pas simple pour les dépôts de chèque ou d’espèce.
  • Les horaires sont beaucoup plus restreints, il faut donc s’adapter. Chez moi par exemple, le guichet est ouvert uniquement les matins.

Certes ces petits points négatifs sont assez importants au début mais au final, tellement minimes par rapport au bénéfice obtenu. Il ne faut pas oublier non plus, que plus les banques vont avoir de clients (et c’est plutôt bien parti) plus elles vont se développer et donc proposer des solutions à ces problèmes.

Conclusion :

Foncez ! Changez de banque !

Nous avons la chance aujourd’hui de pouvoir dire “non”, d’avoir le pouvoir de décider à quoi va servir notre argent. Car il s’agit bien du nôtre, ne l’oublions pas !

No Comment

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Calendrier des ateliers

J’interviens aussi régulièrement dans différents commerces alentours, appelez-moi ou envoyez-moi un message pour vous inscrire sur raphaelle@mon-ecocoach.fr

Portable: 07.71.77.62.92

 

Prochaines dates:

  • Samedi 05 Juin 2021 : Atelier ZD dans la cuisine chez mon Eco-Epicerie à Monistrol sur Loire
  • Samedi 12 Juin 2021 : Atelier compostage chez l’Association FUNANBULLE 43600 Les Villettes
  • Samedi 19 Juin 2021 de 14h à 15h30 : atelier “Fais ta Lessive” à La SEGOLINE 43600 Ste Sigolène
  • Samedi 03 Juillet 2021 : Atelier à la SEGOLINE 43600 St Sigolène. Thème à fixer suivant demande !
  • Tous les dimanches du mois de Juillet (matin) : divers ateliers zéro déchet au camping “La Garenne” 43210 Bas en Basset
Mon Eco-Coach.fr membre du Réseau Compost Citoyen AURA